Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Londres voit actuellement se dérouler le tournoi des candidats pour déterminer le challenger du champion du monde, Viswanathan Anand.

Les favoris sont le numero 1 mondial, Magnus Carlsen et le champion Arménien Aronian. Mais d'autres joueurs sont à l'affut, dont l'ex-champion du monde Vladimir Kramnik, terrible conducteur des pièces blanches, le multiple champion de russie Svidler, et l'espoir Azéri, Teimour Radjabov, qui a bien failli cueillir le scalp du jeune viking hier.

magnusboxe

Pour l'instant, plusieurs enseignements sont à tirer:

1.Que les échecs n'attirent toujours pas les sponsors. En effet, la société Agon a montré des signes de faiblesses et les futurs grands prix annoncés ont du plomb dans l'aile.

On ne s'en plaindra pas pour le moment, mais il est surprenant que les retransmissions en direct soient toujours gratuite tant le suivi des parties sur le net est le média idéal pour notre passion. Un abonnement au tournoi de 5€ ne me choquerai pas à titre personnel et pourrait permettre de mettre en place un modèle économique pour les échecs. Ou alors, des droits de retransmission pourraient être demandés aux sites qui diffusent le tournoi, le nombre de connexion pouvant attirer les annonceurs publicitaires sur les sites.

2. Les ordinateurs sont de formidables calculateurs et défenseurs mais leur fonction d'évaluation est inférieure à celle de l'homme. On ne compte plus les parties où l'oracle Houdini nous annonce un avantage qui s'évapore une dizaine de coups plus tard. C'est plutôt rassurant et agréable.

Tag(s) : #Actualité internationale